A propos de l'auteur des billets

En 1964, Bernard Lart s’engage dans l’Armée de l’Air et choisit la spécialité fusilier commando parachutiste en cours de création.

Son affectation, comme instructeur, lui permet de participer à la montée en puissance de cette spécialité et d’une unité atypique issue des commandos de l’air de la guerre d’Algérie. 1972 le voit au Tibesti comme tireur canon sur hélicoptère armé.

La carrière d’un officier commando air débute en 1977, ces affectations sont entrecoupées d’opérations extérieures en Mauritanie ou au Liban.

Observateur de l’ONU au Moyen-Orient entre 1989 et 1991, le commandant Lart est, avec son unité, chargé de protéger l’aéroport de Sarajevo en 1995.

En 2000, il est rappelé en Bosnie dans le cadre des opérations spéciales de l’OTAN.

Cet autodidacte des affaires militaires possède le vécu et l’expérience de la conflictualité asymétrique. Il est titulaire de la Légion d’honneur et de la croix de la Valeur militaire avec citations.